• Aux âmes tremblées....



    Lentement
    Sur les sillons de nos errances
    S'égarent nos doigts...
    Dans un profond vertige
    Les cristaux de nos vies
    Par le malheur figés
    Encerclent à l'étouffer
    Le tronc des souvenirs
    Et l'aube pâle
    Dans son voile poudré
    Recueille
    Patiemment
    Les dérives de nos sentiments

    Balaline


  • Commentaires

    1
    Kri
    Lundi 16 Novembre 2009 à 19:08

    Hé oui, juste croisées
     Mais je ne disparais pas
    Cette photo est très belle et convient parfaitement à la communauté

    2
    Ut
    Lundi 16 Novembre 2009 à 19:25
    Ton écriture, c'est de l'air. Ca vibre comme l'air; presque en silence....
    3
    Lundi 16 Novembre 2009 à 19:40
    Ton article est la première participation à cette nouvelle communauté !

    Bonne soirée 
    4
    Lundi 16 Novembre 2009 à 20:01
     d'étranges nuées ...
    5
    Lundi 16 Novembre 2009 à 23:53
    Très beau poème, en harmonie avec cette très belle image de rêve et de dérive...
    6
    Mardi 17 Novembre 2009 à 00:02
    miroir de l'eau et des mots qui se répondent avec une grande vérité. merci
    7
    ABC
    Mardi 17 Novembre 2009 à 09:41
    Les dérives de nos sentiments
    Qui voguent lentement
    Vers un avenir incertain
    Glissant entre nos mains !
    8
    Mardi 17 Novembre 2009 à 10:34
    Sur les sillons de nos errances... j'aime ces moments-là.

    Merci.
    9
    Mardi 17 Novembre 2009 à 13:32
    Les images sont saisissantes...
    10
    Mardi 17 Novembre 2009 à 13:33
    Les images sont saisissantes...
    11
    Mardi 17 Novembre 2009 à 21:34
    J'aime cette aube pâle qui recueille patiemment les débris de nos coeurs, la dérive de nos sentiments. Si elle se montre si patiente, c'est peut-être qu'elle pressent autre chose ... Il me plait de penser que ce peut être une richesse.
    13
    O.
    Samedi 21 Novembre 2009 à 16:15
    très beau poème
    14
    Mona
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:34

    clairière d'eau
    cachée à l'ombre des bouleaux

    15
    chris
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:34
    aux sentiments qui dérivent sur une rivière sombre, remonter un petit ruisseau et se retrouver dans une source limpide et à deux créer un lac vierge...belle soirée Balaline...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :