• Face à la mer

    Je viens de m'asseoir là, face à la mer....

    Juste elle et moi et mon chagrin.....

    Je m'abandonne au vent et au reflux ,

    Enveloppée de lumière dorée,

    Celle qui fait scintiller les flots,

    Briller les larmes,

    Accrocher des étoiles aux rêves fous!

    Comme un retour vers ma mère,

    Je me berce de ses vagues, de son chant,

    Et de son parfum iodé,

    Qui m'emportent en voyage,

    Dans ce pays du silence

    Où les hommes ne souffrent pas!


  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 06:45
    oh c triste comme un lumi sans moto ...
    2
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 07:27

    La mer .... magique !!!


    Bisous et bonne journée , Christel

    3
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 08:10

    Salut


    Comme un ailleurs  toujours plus prometteur ...mais que nous manque t'il ? de l'espoir ou du concret ?


    Grosses Bises


    Gérard

    4
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 08:16
    Bonjour Baladine

    la mr estmagiquue eta plein de secret
    Gros bisousSylvie
    5
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 08:18

    face à la mer, c'est notre propre reflet que l'on voit


    elle nous renvoye à nous même


    beau texte d'une immensité indomptable


    bon vendredi

    6
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 08:58

    Le silence de la mer est un langage apaisant


    Bises


    7
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 09:50

    Bonjour Balaline, on peut vider notre coeur face à la mer... on peut être assis sur le sable ou sur un rocher, à regarder le solei se coucher au loin et voir les vagues prendre une couleur plus chaleureuse, et tout confier à la mer, j'ai l'impression qu'elle nous écoute, dans son "immensitude"... C'est vraiment joli, ce texte, comme toujours...


    Bisous et bon vendredi à toi.

    8
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 13:03

    Je te lis, je regarde la photo ...  et j'entends le clapotis des vagues


    A bientôt


    Mona

    9
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:15

    Très joli!


    Ce sont des images et des mots qui me font rêver!


    Félicitations!


    Bonne journée!

    10
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 14:25

    existe -t-il une carte pour y arriver

    11
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 19:28
    searis-tu tristounette, ou est-ce seulement un poème que tu aimes? Face à ce coucher de soleil sublime, l'âme se repose et se ressource... bisous
    12
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 20:29

    Tu es triste, malgré mes tites blagues ? Allez, viens avec moi et on va en trouver d'autres et se les raconter face à la mer, tu vas voir si ta tristesse va rester...lol...! Je voudrais voir pointer les coins de tes lèvres vers le haut... allez...! Hop, encore un peu... Voilà...! Un petit sourire me suffira. Je te remercie de tes coms et je prends toujours autant de plaisir à les lire, tout comme tes poèmes. Je te souhaite une bonne soirée pas triste. Gros bisous à toi.

    13
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 22:17
    Tu es sûre que ça va aller ? si tu as besoin, tu refais un signe... Je suis devant mon ordi... bises ;-)
    14
    Vendredi 7 Juillet 2006 à 23:17
    C'est encore moi, si tu as besoin de parler, je suis sur msn... et si tu l'as aussi, et si tu en as envie, tu peux m'envoyer ton adresse par mail, je te l'ai affiché... Je t'ajouterai à ma liste et ainsi tu pourras la valider et on prlera si tu veux, mais seulement si tu en as envie... Je comprends ton désarroi...Gros bisous.
    15
    Samedi 8 Juillet 2006 à 02:15

    Bisous et tout en couleurs :


    BON WEEK-END

    16
    Samedi 8 Juillet 2006 à 06:33
    Pousse toi un peu que je regarder aussi cette mer et son horizon si lointain...mais ne me dis rien...je sais...les silences en disent si longs quelques fois....
    Allez, viens je t'emmène avec moi nous irons faire un tour au jardin de notre enfance et tu verras à nouveau le sourire dans tes yeux.
    17
    Samedi 8 Juillet 2006 à 08:40

    allons faire un tour sur cet océan, ne restons pas là assises


    c'est notre mère nourricière, n'ayons pas peur...


    je te souhaite un agréable WE


     

    18
    Samedi 8 Juillet 2006 à 09:37
    je peux t'accomapgner? sourire.... j'y serai peut-être en aout et surement en octobre!! Où logez-vous? dans la vallée? connais-tu Sarrance?
    19
    Samedi 8 Juillet 2006 à 11:04

    Un  , un sourire , et de gros bisous, pour te remettre en forme !!!! Bonne journée , Christel

    20
    Nat
    Samedi 8 Juillet 2006 à 14:31
    Trés joli
    21
    Samedi 8 Juillet 2006 à 15:17

    Merci de tout mon coeur pour ton acrostiche si beau... Tu es vraiment douée... Ne reste pas à l'écart dans ta souffrance et vient avec nous passer de bons moments... Je suis là, toujours à l'écoute... J'espère que ton chagrin est un peu moins douloureux... Des jours meilleurs viendront et gardes-en de très bons souvenirs...Ils sont là, eux... Gros bisous à toi et bonne journée


    Ps: j'ai affiché ton poème sous mon article avec les autres qu'on m'a envoyés. :-))

    22
    Samedi 8 Juillet 2006 à 15:35
    comme je te comprends, il n'y a rien de plus apaisant que ce chant grave et répété de l'océan.
    Bises
    23
    Samedi 8 Juillet 2006 à 15:52

    La mer c'est super. Seul avec le bruit des vagues, c'est génial et apaisant.C'est un article magnifique.


    Passe une bonne journée!


    Bisous!

    24
    Samedi 8 Juillet 2006 à 18:27

    Tu as écrit ces mots dans un jour noir avec une larme d'eau salée dans le coin de l'oeil. Demain tu écriras sur l'espoir... regarde la lumière qui brille dans le soleil couchant, demain elle te réchauffera le coeur. J'en suis sûre.   Mona

    25
    Samedi 8 Juillet 2006 à 19:36

    coucou Balaline, écoutes :


    - "la mer qu'on voit danser, le long des golfes clairs,


    la mer, a des reflets d'argent, la mer....."


    tu vois, je suis sûre que tu es en train de décrocher un sourire...


    ne te moque pas de moi,  !!!  je sais, je sais je chante comme une casserole..., non arrêtes,  te moques  pas, s'te plaît


    ha, ça y est t'es prise d'un fou-rire, c'est malin;


    bisous

    26
    Samedi 8 Juillet 2006 à 23:54
    Ebouriffant ce petit vent d'Ouest emportant quelques mouettes criardes. J'ai encore du sable collé au pied mais la trace de mes pas s'est effacée, léchée par l'écume grondante. Le soleil se couche et se retire derrière son rideaux cotonneux. Les vagues berçent une douce euphorie d'un soir d'été. Qu'il est bon de flaner sur le sable encore tiède, glaner de ci de là quelques coquillages, ne penser à rien, écouter la nature jouer sa mélodie...
    27
    Dimanche 9 Juillet 2006 à 01:41

    Bonjour Balaline,


    J'ai lu tes commentaires et j'ai décroché quelques sourires... Je suis sûre que si tu les relis encore, tu feras de même...


    On est là, on a besoin de toi et de tes jolis textes... J'espère que bientôt tu vas écrire le sourire, la joie et la bonne humeur, la tienne...


    Il y a bien sûr le temps des chagrins, mais vient aussi celui des joies, comme la pluie et le beau temps... Je suis là, je t'écoute et je te soutiens car je te comprends... Le temps va se charger du reste, mais il faut l'aider...


    Et moi, là, je vais faire un petit caprice, tiens...!!! J'exige de toi un sourire et pourquoi pas même une petite joie dans ton grand coeur... Je sais que c'est possible... Hé Hé !!! là ! Tu vois...! ;-) MERCI


    Je te souhaite un bon dimanche sans larmes...


    Gros bisous

    28
    Dimanche 9 Juillet 2006 à 18:43
    je radote déjà, avant l'heure (mais y'en a t-il une ??) mais je dois dire que ton texte est très beau, tu trouves toujours les mots qui conviennent, doux et forts à la fois pour transmettre et partager ces émotions belles toujours que l'on ressent tellement au fond de nous
    bonne soirée
    bizzzzzz
    ps : allez les bleus !!
    29
    Lundi 10 Juillet 2006 à 01:31
    30
    Lundi 10 Juillet 2006 à 11:39
    coucou
    J'épére quetu vas bien
    Gros bisous
    Sylvie
    31
    Mardi 11 Juillet 2006 à 09:17

    merci baladine de ton passage sur mon blog et de tes mots touchants


    je viens à présent découvrir le tien et  partage ce lien secret avec la mer qui sait épancher tous mes tourments,mes fêlures.


    très beau blog ,tout en douceur


    je te souhaite une bonne journée


    lilie

    32
    Jeudi 13 Juillet 2006 à 21:44
    Ce que j'aime quand je ne vais pas très bien c'est de me trouver face à l'océan, il guérit peu à peu mes blessures et c'est comme un nouveau souffle, une nouvelle énergie qui m'envahie c'est superbe bisous
    33
    bleu-marine
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:45

    tite balaline...."et j'entends le bruit des vagues, au loin"....laisses partir ton chagrin avec elles, il faut sourire à demain.......


    gros bizou

    34
    marta
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:45

    Face à la mer, Balaline, je vais y aller... enfin... c'est bientôt l'heure pour moi aussi... samedi... je te souhaite de très bonnes vacances et gros bisous...


    35
    Samedi 9 Juillet 2016 à 22:41

    Face à la mer

    nous ne sommes que des grains de sable

    chahutés par les vagues

    de la vie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :