• Il n'y a pas .....


    Il n'y a pas de vent sur ma nuit
    Juste les larmes de la pluie
    Le froid qui mordille les arbres
    Sous ce long châle bleu noir
    Il n'y a pas de mots sur ma vie
    Juste des silences tout blancs
    Des errances des pas hésitants
    Des chemins qui se perdent parfois
    Il n'y a pas de terre lumière
    Juste des fragments d'innocence
    Des rencontres souvent éphémères
    Des soupirs enfouis dès l'enfance
    Il n'y a pas de pleurs sur ma nuit
    Juste quelques notes froissées
    Des élans de vie réprimés
    Et la quête du verbe aimer 


    balaline       décembre 2008 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 20:13
    juste une vie qui brûle d'être pleinement vécue, en somme... et je te le souhaite de tout coeur :-)
    2
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:18
    Pourquoi est-ce que je ressens ce poème comme une bouteille à la mer ?

    Pas de vent pour sécher les larmes, pas de mots pour rassurer, pas de lumière pour éclairer le chemin, pas... et pas..

    Que ces pas dans la nuit qui cherchent.

    Trouveront-ils une main tendue, une oreille, une caresse pour que l'enfant puisse s'épanouir dans la femme endormie ?

    Il est si difficile parfois à conjuguer ce verbe aimer !
    3
    ABC
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 09:52
    Un petit rayon de soleil intimidé
    pour réveiller la nuit et son opacité
    Un petit rayon de soleil effronté
    Pour t'offrir un paysage égayé !
    4
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 18:30
    Si j'apprécie tes mots et les commentaires de tes amis,je n'ai pas votre talent et je te souhaite une bonnne soirée.
    5
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 18:38
    j'ai envie de prendre ton poème dans mes bras pour le bercer
    6
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 18:39
    Ces blancs , ces bleus et ces noirs, souvent si durs à panser mais la vie est là qui papillonne ,tourbillonne et ...... merci Michel
    7
    Vendredi 5 Décembre 2008 à 20:32


    Plus noire est la nuit,
    plus belle est l'aurore ...

    8
    Samedi 6 Décembre 2008 à 09:34
    Le verbe aimer....
    Que l'on voudrait tant
    ne conjugeur qu'au présent...

    des moments arc en ciel
    pour egayer le noir
    en des rencontres multicolores
    9
    Samedi 6 Décembre 2008 à 09:56
    c'est donc la paix et le bonheur simple mais peut-être un peu vide....
    10
    Samedi 6 Décembre 2008 à 09:59
    Je me sens vraiment en harmonie avec ce poème et la photo.
     Et je sais aussi qu'il y a des étoiles dans les nuits...
    11
    Samedi 6 Décembre 2008 à 19:10
    L'image est sombre, le texte exprime une recherche pas encore satisfaite... Mais que de poésie chez toi, et dans les commentaires de tes amis !... L'étincelle viendra, puis la flamme!... A tout bientôt!
    12
    Samedi 6 Décembre 2008 à 21:56

    C'est magnifique... j'aime beaucoup... la photo est un peu sombre sur mon portable, j'ai du réorienté l'écran pour mieux la voir...gros bisous...et bonne soirée...merci pour tes passages....

    13
    Samedi 6 Décembre 2008 à 22:21
    Un joli texte Balaline qui nous laisse sur une émotion certaine.
    Bonne fin de soirée
    14
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 15:08
    Bon dimanche Marie France.
    15
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 17:57
    Bouteille à la mer
    Navigue
    Les eaux sont noires ou bleues
    Comme le ciel et notre espoir !
    16
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:01
     Le feu brûlera la glace
     Il attisera les coeurs
     Car il est aussi lumière
     Et bonheur pour notre mère
    17
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:03
    Je prends ton rayon de soleil et sa gaieté !
    18
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:08
    Tu nous le dis autrement, à travers ton regard de photographe ; la poésie devient couleur,  formes, personnages, nature.... à nous d'inventer les mots qui vont avec ! belle soirée.
    19
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:14

    J' ai tant aimé être bercée !

    20
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:16
    Quand les mots apaisent ....
    21
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:17
    J'aimerais être là, sous ce ciel merveilleux, à respirer le vent du large !
    22
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:22
    Je garde les couleurs et la musique qui tinte en un doux bruit de sonnailles !

    bisous Mahina
    23
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:23
    Le bonheur n'est jamais simple et surtout pas vide !
    24
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:25
    Une seule étoile dans une nuit sans lune et mon petit bonheur s'en trouve réchauffé !
    25
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:29
    Merci Robinson . Ta rivière semble peut-être plus capricieuse mais sans doute beaucoup plus gaie que les eaux de "mon " lac !
    26
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:35
    Tout près du soir en hiver .... les instants où le jour bascule vers la nuit , noir bleuté ou bleu de nuit.... le silence s'installe

    bonne soirée à toi aussi
    27
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:36
    Merci Joëlle. Le lac y est pour beaucoup !
    28
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:37

    " Dis, comment le sais-tu " ?

    29
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 18:43
    Depuis le temps que nous nous connaissons!!!
    Merci pour ta réponse du dessus.
    30
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 21:15
    Ma rivière est capricieuse et violente parfois...Elle inspire des poèsies douces, l'été, par ses tons azur, or et vert, des poésies plus guerrières quand elle est en crue...Mais la douceur, c'est chez toi qu'on la trouve§ Bonne soirée, Balaline!
    31
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 23:27

    Il n'y a pas d'image, ou si peu; juste quelques traces, des signes rouges ...

    il n'y a pas besoin peut-être, Balaline illumine la scène de ses mots

    mais détrompes moi, il n'y a pas que désespoir n'est-ce pas ?

    Amitiés Balaline ... (que quelqu'un a démasquée !:-))

     

     

    32
    Lundi 8 Décembre 2008 à 14:38
    Des silences et des errances, des souffrances de l'enfance et des parfums de désert, nous en avons tous... Mais il faut tenir, comme les pierres d'une voûte, tenir, et continuer à avancer...
    Et quand ton coeur pleure tes états d'âme, c'est à ce moment précis que doucement tu t'enracines et te réconcilies avec le monde, si si, je t'assure!

    J'aime ton écriture Balaline, je me sens très nulle à te lire, moi qui ne sais aligner les mots pour qu'ils soient beaux!
    Pardon d'avoir passé tant de temps sans venir.
    Bisous. Marie.
    33
    Lundi 8 Décembre 2008 à 15:09
    J'aime aussi beaucoup le noir profond de cette photo, qui symbolise parfaitement le vide, l'angoisse et le chaos.
    Je t'envoie le soleil créateur pour réchaffer ton coeur.
    34
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 18:45

    C'est souvent de la rencontre avec la nature, les hommes et les choses que naissent les mots , d'où l'importance du regard ! bonne soirée Patrick

    35
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 18:47
    Merci Robinson ; j'essaie bien souvent de détourner ma colère en prenant des bains de nature, de poésie, afin de m'éloigner bien plus de la folie des hommes ! bonne soirée à toi
    36
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 18:58
    Pourtant je la vois bien la nuit qui recouvre le lac et nous entoure du silence; il est si beau ce bleu, allégé d'herbes rares.... il n'y a pas toujours du désespoir, quoique ! ( l'âme humaine est parfois si noire !)
     Je te quitte avec quelques notes d'espoir; amitiés, à bientôt.
    37
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 19:04
    Les blessures de la vie qui viennent toujours grignoter quelques moments d'espérance et entacher les moments mélodieux...... alors chaque mot offert est un mot cadeau, une petite lumière qui réchauffe les soirs de spleen . bisous Marie et merci pour ce beau message.
    38
    Lundi 15 Décembre 2008 à 10:26
    Elans de vie... pourquoi les réprimer ?
    La vie est-elle faite pour être empêchée ? Je ne crois pas...
    39
    Mardi 16 Décembre 2008 à 18:16
    Une lueur
    le vent agitent les feuilles
    il n'y a pas...

    Juste le cœur
    qui continue de battre
    comme une étoile

    qui se nomme Balaline
    40
    Lundi 22 Décembre 2008 à 14:02
    une petit souffle, une caresse de mots pour combler le vide...c'est si peu et tout à la fois
    je t'envoie toute ma tendresse  balaline
    merci pour tes mots douceur sur mon blog qui savent illuminer ma page blanche
    belles fêtes de fin d'année
    lilie
    41
    Mercredi 21 Janvier 2009 à 14:27
    Très beau texte à chaque phrase je ressens et je vibre, merci de nous le faire partager.

    Amicalement

    EvaJoe
    42
    lonesomeday
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:36
    Il y a du vent sur mon âme
    Et de la pluie sur mon visage
    Mais je prie au dessus des flammes
    Pour retrouver la paix des sages

    Il y a du feu dans mon coeur
    Et de la glace sur mon chemin
    Mais je souffle sur les douleurs
    Pour aller en ce lieu serein
    43
    Mona
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:36

    Voile de douceur
    sur ton coeur

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :