• Comme tous les matins, j'avançais sur la pointe des pieds dans la chambre de grand-père afin de ne pas rompre l'équilibre de sa journée.C'était devenu un rituel immuable que rien ne pourrait jamais déranger! Un petit jeu pour se dire bonjour sans se surprendre,une petite fête de retrouvailles tous les jours recommencées......

    Pourtant, la porte entrouverte, je ressentis très vite comme un blanc, un silence, un manque, une nuit dans ce début de jour.                                                                                                                                                    Grand-père semblait toutà coup transformé en statue de sel, blanc, si blanc... et ma petite main ne rencontra que du froid, si froid, du marbre glacé, si dur sous mes petits doigts.....                                        _"Grand-père que fais-tu? tu dors?"                                                                                                                            _"Grand-père, tu es bizarre ce matin!"                                                                                                                        _"Bon, je compte jusqu'à trois.....après on jouera à un autre jeu....."                                                                  _" T'es d'accord, dis?"

      Bon, puisque je vois que tu ne veux pas m'écouter ce matin, je vais rester là, près de toi. Je vais quand même continuer à te parler.... te raconter une petite histoire...                                                              "Il était une fois une toute petite fille qui adorait son grand-père. Il s'occupait beaucoup d'elle pendant les vacances et aussi le soir quand les parents rentraient tard. Il lui avait appris des tas de trucs de l'ancien temps, sur la nature,sur les hommes et même des fois elle ne comprenait pas tout...... il avait une telle valeur pour elle, elle l'aimait tellement, des fois plus que papa et maman...... il était sa pierre précieuse qui ne la grondait jamais, avait toujours des mots pour consoler, et une main solide, bien ferme tenant ses petits doigts, un pas s'accordant aux siens durant leurs promenades....... et toujours attentif, jamais agacé par ses propos même quand elle disait  des bêtises.....toujours rassurant, toujours si solide...."

    _"Tu m'entends, grand-père?                                                                                                                                        _Pourquoi fais-tu semblant de dormir? c'est pénible à la fin!                                                                               _On va pas passer la journée comme ça!                                                                                                                   _Tu veux connaître la fin de l'histoire?"

    J'ai continué à venir chaque matin au pied de son lit et à lui raconter des histoires de petite fille où il occupait une immense place. Chaque jour, la magie opérait puisque grand-père était là qui m'écoutait sans broncher. Il ne me répondait pas souvent mais qu'importe! Les mots berçaient la douleur et meublaient le silence tandis que jour après jour je revivais sans fin nos rires, nos balades, nos histoires échangées...... il était là, tout près, protecteur et immortel, immensément présent dans mon coeur d'enfant!


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique