• Pour le jeu des présentations chez Enriqueta,



           Riche de contenus, tel est son blog
         Enjolivé d'un univers très poétique
              Images de nature piquetées de haïku
                  Nouvelles et récits pour les jeux d'atelier
    Elle aime tant écrire et charmer
              Tant en poèmes, vers libres et contes
             Tout en douceur, tendresse, émotion
            Enchantée de faire ta connaissance

          REINETTE


                          http://reinette.over-blog.com


    8 commentaires



  • Le premier cri
    La vie
    Recueillie de ses mains
    Le premier geste
    D'amour
    Envelopper
    Puis caresser
    De ses mains de velours
    Mains balbutiantes
    Du premier jour
    Mains étonnées
    De la rencontre
    Mains hésitantes
    Sur son corps d'ange
    Mains rassurantes
    En écho à la voix
    Mains nourrissantes
    Qui vont donner le sein
    Mains maternantes
    Le long du grand chemin
    Mains berçantes
    Au premier pleur
    Embusquées
    Prêtes à voler
    Au secours
    De son bébé Amour



    Balaline


    Pour Papier libre



    13 commentaires
  •  

     


    "Mots de tête n° 11 de Brunô"
    "Croqueurs de mots "  link
    "Objet personnifié"


    Je t'ai pris à bras le corps
    Tendrement
    J'ai caressé ta peau d'ambre
    Longuement
    M'enveloppant de ton essence
    De ton odeur forestière
    Ma main s'égare sur tes rondeurs
    Imagine l'ébauche
    Soupèse chaque geste
    Où nous irons tous deux
    Je te rêve madone
    Au regard de velours
    Peut-être seras-tu
    Visage fatigué
    Vieille femme ridée
    Aux charmes un peu usés
    Ne crains rien
    Le ciseau dans ma main
    Ne tremble pas
    Sur ton tronc écorcé
    Je viens de t'effleurer
    Te sculpte plus profond
    Puis galbe tes volumes
    Pour révéler ton hêtre
    La beauté que tu livres
    Ce corps que tu délivres
    En reine de Saba


    Balaline


    16 commentaires




  • Imagine ses cheveux défaits
    Son opulente crinière
    Qui dore les blés de l'été
    Imagine un ciel toujours noir
    Le jour aveugle de l'espoir
    Les hommes perdus dans la nuit
    Qui divaguent et crient leur envie
    De se brûler à la lumière
    De s'enivrer d'une liqueur de miel
    Qui coulerait, coulerait, enfin...
    Imagine la vie couleurs
    Qui a si bien peint notre Terre
    En se mirant, paupières offertes
    A notre grand dieu le Soleil !


    Balaline

    Pour Enriqueta, link


    8 commentaires




  • Je t'en prie, ralentis ton pas....
    Vois comme le ciel reste immobile
    Il semble s'empêcher d'aimer.
    Ce souffle léger sur nos épaules
    La brume en écharpe de laine
    Tout ce roux qui poudre l'allée.
    Ton sourire a le bleu du silence
    Il se noie dans les ors du chemin
    L'automne a ravi l'insouciance
    Tendrement nous allons vers demain
    Je t'en prie, ralentis ton pas ....

    Balaline

    Pour Enriqueta , link


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique