• Les mains




    Le premier cri
    La vie
    Recueillie de ses mains
    Le premier geste
    D'amour
    Envelopper
    Puis caresser
    De ses mains de velours
    Mains balbutiantes
    Du premier jour
    Mains étonnées
    De la rencontre
    Mains hésitantes
    Sur son corps d'ange
    Mains rassurantes
    En écho à la voix
    Mains nourrissantes
    Qui vont donner le sein
    Mains maternantes
    Le long du grand chemin
    Mains berçantes
    Au premier pleur
    Embusquées
    Prêtes à voler
    Au secours
    De son bébé Amour



    Balaline


    Pour Papier libre



  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Novembre 2009 à 00:09
    Que de tendresse et d'amour maternel dans ce très beau texte Balaline. Ces mains sont amour tout simplement et j'aime beaucoup la façon dont tu en parles. 
    Bises à toi ! 
    2
    Mardi 24 Novembre 2009 à 00:27
    Magnifique !

    J'aime ces mains qui caressent, qui rassurent, qui nourrissent, qui protègent... et qui, ensuite, montreront le chemin !

    Bonne nuit, Balaline... merci !
    3
    ABC
    Mardi 24 Novembre 2009 à 09:28
    Premier dialogue mère - enfant
    Comme il est important !
    4
    Ut
    Mardi 24 Novembre 2009 à 10:52
    Maman!!!! Tes mains s'il te plaît!!! S'il te plaît....
    5
    Mardi 24 Novembre 2009 à 12:24
    Mains aux multiples tâches, mais dont la principale est d'être au service de la vie. Sans indiscrétion, y aurait-il une frimousse qui serait apparue dans ton entourage ?
    Bonne journée Balaline.
    6
    Mardi 24 Novembre 2009 à 20:28
    touchant :-)
    7
    Mardi 24 Novembre 2009 à 20:53
    Mains maternantes si heureuses
    lorsqu'une toute petite menotte se tend vers elles ...

    8
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 11:13
    Beaucoup d'amour dans ces mains, c'est bon et beau de le dire, de le lire. Et tu l'évoques avec cette jolie simplicité que j'affectionne. Dommage qu'on ne se souvienne pas de ce premier contact.

    Ceci dit, les mères qui rejettent leur enfant à la naissance existent aussi. La main humaine est donc capable du meilleur comme du pire, mais on le savait déjà, et ce n'était pas le sujet de ton poème, alors pardon pour cette petite note négative (quoique réaliste) dans mon propos.

    A bientôt,
    NH
    9
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 17:14

    C'est toujours agréable de se laisser bercer par la douce poésie...
    Bonne soirée Balaline

    10
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 09:57
    Superbe poèsie très touchante, bravo
    11
    Jeudi 3 Décembre 2009 à 13:24
    http://pilouchi.over-blog.com/article-balaline-vu-par-pilouchi--40464362.html

    bonjour, ce lien n'est autre que celui de l'article publié dans le cadre de la présentation des blogs de la communauté "les mots offerts" et relatant ma vision sur ton site ! bonne continuation bien amicalement !
    12
    Mardi 8 Décembre 2009 à 09:39
    Tes textes et tes photos me touchent vraiment... je vais regarder s'il y a un module pour s'inscrire à ta newsletter.
    13
    chris
    Samedi 6 Septembre 2014 à 17:34
    sans doute le moment le plus intense dans la vie d'une femme...tes mots ont le reflet de ce moment tendre...belle journée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :