• Leur voyage immobile

    Un bruissement de l'air

    leurs bras entrelacés

    nous racontent une histoire:

    un voyage immobile

    aux portes des secrets.

    Le chant des aubes nues

    les frissons du matin

    les couleurs de l'été. 

    Comme un battement d'ailes

    cet appel à la joie

    fait danser l'éphémère.

     

    Balaline

     

     

    " Qu'il me plaît d'observer les arbres voyager

    ils font escale sous chacune des étoiles. "

    Jean-Marie Kerwich

    Merci Marie


  • Commentaires

    1
    Vendredi 29 Avril 2016 à 17:09

    ------ je serai presque sans voix devant ton poème et sous cet arbre qui se déploie dans le ciel. Un moment magique que tu nous offres. Bisous et très doux week-end à toi

    2
    Vendredi 29 Avril 2016 à 17:35

    Ton ode à la joie est magnifique Balaline

    les arbres t'ont mis dans leur secret, ils t'ont reconnue poète.

     

    (tes mots sous mon dessin m'ont touchée, me permettrais-tu de les associer à jamais (pour toujours) à ce dessin?)

    3
    Mahina
    Vendredi 29 Avril 2016 à 21:01
    Les arbes immobiles sont là, pauves humains qui ne savons pas ester en place. Ils nous montrent la voie de la sagesse, si bien ancrés dans notre terre mais leurs branches toujours en espérance
    4
    Mona
    Vendredi 29 Avril 2016 à 21:41

    Les arbres nous parlent avant tout d'histoires humaines ...

    5
    Samedi 30 Avril 2016 à 08:59

    Plus haut

    toujours plus haut

    s'enlacer dans le nuage qui passe

    embrasser la lumière

    en laissant monter sa sève

    vers le firmament !

    6
    Samedi 30 Avril 2016 à 09:38

    Les arbres cheveux au vent

    Murmurent dans le ciel

    Leur prière éphémère

    7
    Lundi 2 Mai 2016 à 10:58

    Trouvé par hasard et j'ai pensé à ton poème et ta photo...

     

     

    "Qu’il me plaît d’observer les arbres voyager
    !
    ils font escale sous chacune des étoiles."
     
    Jean-Marie Kerwich
    8
    Mardi 3 Mai 2016 à 08:20

    Et le poète est passé... lui seul sait regarder et trouver les mots.

    Merci Balaline.

    C'est une magnifique page.

    9
    Mercredi 4 Mai 2016 à 09:18

    un petit bijou ce poème

    J'aime!!!

    yes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :