• Re-Vie

    Re-Vie

    Pour la nouvelle fabrique d'écriture

    Thème: Le renouveau

     

    Il avance à pas lents dans l'allée du jardin

    un doux rayon posé sur ses épaules

    ce timide soleil caressant les corolles.

    A pas lents de re-Vie, il le sait,

    l'ombre grise éloignée pour un temps

     il guette le sens profond du renouveau.

    Je regarde émue, la silhouette fragile

    libérée du cauchemar du mal

    tendre ses bras fébriles

    vers l'aubépine en fleurs.

    Tout autour est silence

    comme un recueillement flottant sur cet espace.

    Puis, le vieux banc de pierre

    le temps d'une autre respiration

    d'un partage de mots, de rêves et de lumière

    dans cet après-midi naissant.

     

    " Sais-tu que je ne croyais pas revoir encore le printemps " ?

     

    Balaline

     


  • Commentaires

    1
    jamadrou
    Mercredi 8 Mars à 23:22

    Le poète a tant d'yeux qu'il voit au fond de lui le feu: cette veilleuse qui éclaire ses nuits, il sait aussi que posé sur son épaule le rai de lumière n'est autre que l'oiseau annonçant un nouveau printemps.

    Bonne nuit Balaline

      • Mercredi 8 Mars à 23:29

        C'est beau de vivre encore un nouveau printemps, ça ouvre tellement de portes !

        Je garde ton oiseau de lumière pour éclairer mon chemin mais je vois que ta route est dans l'ombre , nuit bien noire tout à coup .

    2
    Jeudi 9 Mars à 00:33
    Célestine

    La re-vie, c'est comme le ressac, une nouvelle vague...

    ¸¸.•*¨*• ☆

    3
    Jeudi 9 Mars à 07:21

    Merci pour ce renouveau, Balaline.

    La vie est un bien précieux, on s'en rend compte quand on a failli la perdre.

    Passe une douce journée. Bisous.

    4
    Jeudi 9 Mars à 09:02
    La vie vaut la peine d'être vécue avec ses joies et ses peines. Ton printemps va percer de lourds nuages et le soleil fera battre nosjours coeurs. Belle journée à toi et mes plus gros bisous.
    5
    Jeudi 9 Mars à 11:29

    "J'ai bien cru ne plus jamais revoir

    La couleur de la mer le soir

    Je reviens de loin

    Je reviens de loin

    Je reviens de loin

    Si vous n'en croyez rien

    Demandez à mon ange gardien"

    Michel Berger

    6
    Vendredi 10 Mars à 16:36

    Je connais ce sentiment de Renaissance , chaque jour est un cadeau , et  quoi qu'il se passe bon ou moins bon on prend avidement tout de cette Vie précieuse qu'il nous est encore possible d'apprécier et revoir le printemps mais oui merci   ......

    7
    Samedi 11 Mars à 14:52

    Il ne reste qu'une ombre de ma vie

    mais j'avance malgré tout

    vers une utopique lumière

    j'avance en pleurant

    le passé et même l'avenir

    Un pas... encore un

    pour qui

    pour quoi?

    8
    Mona
    Dimanche 12 Mars à 18:57

    Renaître dans la beauté du jour

    9
    Lundi 13 Mars à 14:02

    Des mots pleins de rêve, le printemps s'agite, les mots viennent à la rescousse, c'est tout le sens du bonheur. Bise Balaline

    10
    Mercredi 15 Mars à 09:20

    Renaissance printanière

    en nouvelle découverte

    espoir naturel

    11
    Dimanche 19 Mars à 15:27

    Bonjour Balaline,

    Le printemps, un recommencement qui a lieu tous les ans, qui, personnellement, continue à m'émerveiller comme si c'était la première fois. J'adore l'hiver, ce qui ne m'empêche pas d'admirer le spectacle de la nature, quelle que soit l'époque de l'année.

    Ta poésie est comme une brise qui vient effleurer le bord de la fenêtre, c'est d'une douceur inouïe, on se laisse porter, on est là, nous aussi, spectateurs ébahis devant cette re-vie qui s'immisce lentement mais sûrement, et qui doit savoir mieux que nous que tout n'est pas encore acquis tant que l'hiver n'a pas complètement retiré ses voiles...

    Magnifique. 

    Je te souhaite une excellente fin de dimanche, un éblouissant lundi. Bises.

    FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :