• Sur une image proposée pour l'atelier poésies d'Adamante

     

     Dans l'intimité des étoiles

    une carte du ciel comme tapis de jeux

    Marcher

    chaque sens suspendu au silence

    à la dentelle des ombres de la nuit

    figées ou fugitives

    au froissement léger des âmes vagabondes

    veilleuses intemporelles de ce vaste univers

    Marcher 

    à la lueur vacillante de ces chandelles éteintes

    quelques grains de poussière essaimés au hasard

    parcelles d'autres vies

    d'autres langages

    d'autre sagesse

    peut-être !

     

    Balaline 

     

     

     

     


    4 commentaires
  • Proposition 91 pour l'Herbier de poésies d'Adamante

     

    Sillons dessinés par les larmes amères

    taries dans l'ombre des paroles

    Un coup une marque en bleu ou en noir

    le rêve s'est brisé sur ce chemin de peine 

    Silence et solitude

    Seules les traces diluées osent dire la blessure

     

    Qu'est devenue la vie ?

     

    Balaline 

     


    10 commentaires
  •  

     

    J'ai rêvé d'une barque qui rentrerait au port,

    ses filets, ses paniers, garnis de poésie.

    Le voyage des mots par delà les frontières,

    des mots touchants, aimants, sucrés, 

    aux couleurs de la Terre.

    Dans mon jardin de mer, où flottent les méduses,

    les rêves immobiles ont un goût d'avenir.

     

    Des chaînes invisibles

    au maillage parfait

    tissent

    une chanson d'amour

     

    L'ombre s'est faite douce sur le ciel du couchant,

    les battements de coeur comme vagues pleureuses,

    sussurent à mots offerts

    le plus beau des poèmes.

     

    La beauté s'est donnée au monde

    moissons d'hier et de demain

    pour que les hommes s'apaisent enfin.

     

    Balaline   08/07/2017

     

    J'ai rêvé...

     

    5ème Anthologie publiée au profit de l'association " Rêves " :

    L'association qui réalise les rêves des enfants très gravement malades .


    14 commentaires
  •  

     Proposition 86 de l'atelier d'Adamante

    Jamadrou décembre 2016  Marbling de 20/15 cm sur papier puis petits croquis aléatoires aux pinceaux et encres de couleur.

     

     

    Trois petits tours de nuit et déjà l'aube claire où le rêve décroche les couleurs  

    de la vie.

    Le jaune a le parfum des glaces à la vanille

    du soleil sur la peau

    de l'or de ses cheveux

    des tournesols charmeurs.

    Le ciel s'est dilué dans la mer aux écumes,

    chevaux enfin domptés,

    le bleu s'apaise 

    se noie vers le couchant.

    Le rouge vibre au premier chant du coq

    dégouline de rage sur tous les corps meurtris

    hurle dans les arènes quand le taureau se meurt.

    Le vert a souligné l'ombre de ses épaules

    regard perdu sur l'horizon 

    fuyant l'arbre blessé, la prairie asséchée.

    Et le noir, la nuit épaisse, angoissante et profonde 

    s'étire comme un chat à la pointe du jour.

    Couleurs des rêves, mêlées, enlacées, presque vivantes,

    charriant les angoisses, l'espoir, les petits riens,

    longues étoles blanches parfois bordées de rouille

    du doux et de l'amer.

     

    Balaline

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

    Perles de pluie sur les herbes ", proposition 84 pour l'atelier poésies d'Adamante.

    Aujourd'hui pas de photos, juste des mots ...

    ***

      

    J'écoute le vent qui faiblit, les premières gouttes, la vie qui s'y glisse quand 

     la terre frémit.

    Promesses de l'aube d'un ciel chamarré, les herbes s'étirent en brins

    suppliants, leurs lèvres assoiffées par l'été ardent.

    Désir de tendresse, besoin de caresses, les tiges fragiles se délectent enfin des

    baisers mouillés. 

    Les perles musiciennes allègent leur peine en jouant le chant des instants-

    bonheur.

    Diamants éphémères sur leurs corps légers, les herbes en fête s'offrent au levant.

    La pluie en cadence, une jolie danse pour matin farceur. 

    Que se disent-elles ?

    J'aime imaginer les mots désuets d'un matin du monde dans sa pureté.

    L'étoffe du temps a gardé le secret des perles de pluie, des perles de vie.

     

    Balaline

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires