• Résiste

    Pour l'Herbier poésie d' Adamante

     

    Plus d'ombre, plus de vie, plus de cris.

    Le silence ravive

    la torpeur des jardins.

    Sous ses cheveux défaits

    la terre se craquelle.

    Epuisée d'artifices

    de chimie, d'irraison

    son monde devient flou.

    Le monde devient fou.

    Le temps nous est compté

    du ciel jusqu'aux racines.

    Je t'en supplie:

    " Résiste ! "

     

    Balaline


  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Janvier à 08:59

    Très beau..et si vrai...Bon weekend bizz

    2
    Samedi 7 Janvier à 09:21

    Traces émouvantes d'une poésie lumineuse a déguster telle une galette mais sans modération.

    Bonne année poétesse, toi qui résiste entre peur et espoir au paradoxe de notre époque, oui tu résistes telles ces herbes simples offertes par Adamante.

    Douce journée

    3
    Mahina
    Samedi 7 Janvier à 10:25
    Résiste...
    Comme ces herbes folles qui disparaissent sous la neige dans les montagne.
    Résiste...comme ces écrits qui s'envolent portés par le vent si loin que l'on pense les avoir perdus.
    Résiste, Comme ces sentiments enfouis qui voudraient aller sur les sommets lointains...
    4
    Samedi 7 Janvier à 10:29

    Ce n'est pas toujours simple... mais résister est l'une des meilleures résolutions qu'on puisse prendre en ce début d'année.

    C'est un très beau poème, Balaline.

    Bisous et douce journée.

    5
    Samedi 7 Janvier à 10:51
    Troublants tes mots, Balaline et tellement criants de vérité. Passe un très agréable week-end de fraîcheur pour tout le monde, je crois. Bisous
    6
    Samedi 7 Janvier à 12:01
    Célestine

    Très beau poème de la conscience universelle.

    mais oui, on va résister pour garder notre terre. ;-)

    7
    Samedi 7 Janvier à 16:27

    Il est beau ton poème!

    Résister oui comme les herbes folles

    Résister comme les arbres sous le gel

    Résister pour survivre!

    8
    Samedi 7 Janvier à 20:40

    La résistance se vit parfois dans les petites choses, à ne surtout pas négliger, telles ces brindilles osant braver le froid ou les désherbants. Merci pour ce regard et cette supplique en ce début d'année 2017. Je te la souhaite paisible, joyeuse, fraternelle, et bien sûr aussi légère que douce. Amitié Balaline.

    9
    Samedi 7 Janvier à 21:42
    Marieluce

    Le froid glacial n'a jamais empêché le printemps de revenir ... 

    10
    Dimanche 8 Janvier à 10:21

    Oui Balaline Résistons

    Car si nous voulons que le monde change

    c'est à chacun de nous

    de commencer à le faire changer

    11
    Dimanche 8 Janvier à 13:29
    marine D

    Oui, il faut résister et offrir sa petite chanson pour tenter de colorier la vie en arc en ciel !

    Joli texte.

    Bises Balaline

    12
    Vendredi 13 Janvier à 16:56

    et l'herbe telle le roseau de La Fontaine sait se courber sous la tempête et ne rompt pas. Une bien belle évocation et une sage injonction, si difficile à tenir souvent.

    bonne et heureuse année Balaline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :