• Soleil apprivoisé

     

    C'est mon soleil apprivoisé

    un feu follet sur la prairie

    compagnon d'un matin ordinaire

    mais aujourd'hui

    ce pêcheur de lumière

    a le coeur à l'encre de tristesse

    alors, tout simplement

    dans le secret de cette aube aux promesses

    revisitons le Rêve !

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Avril 2016 à 19:21

    Comment ne pas aimer ton petit soleil, Balaline, même si son cœur est triste. Son feu apprivoisera le pêcheur de lumières. Gros bisous et merveilleux dimanche

    2
    Dimanche 17 Avril 2016 à 13:02

    pêcheur de lumière pêcheur de printemps

    à l'encre sympathique

    faites de ce cœur de fleur

    le plus beau des  soleils.

    3
    Dimanche 17 Avril 2016 à 21:00

    Un soleil qui semble pleurer,

    ses larmes de gouttes d'or sont pourtant mille étincelles d'espérance pour effacer la tristesse.

    4
    Lundi 18 Avril 2016 à 10:37

    Tu as tout à fait raison...

    Merci pour ce rêve de lumière.

    Passe une douce journée Balaline.

    5
    Lundi 18 Avril 2016 à 15:33

    Oui, il faut toujours revisiter ses rêves, même si parfois ils n'apparaissent pas sous le même jour. C'est la seule façon pour qu'ils se réalisent.

    6
    Vendredi 22 Avril 2016 à 14:26

    Bonjour Balaline. "Pêcheur de lumière" c'est... c'est... Super beau ! Désolé, je ne peux pas mieux dire... Je crois que ton soleil apprivoisé, ton feu follet sur la prairie (là aussi, que de belles images !) s'est trop gavé de lumière et, à son tour, il en a trop offert aux yeux des émerveillés, alors, voilà qu'il est à bout d'énergie...

    Superbe poésie !

    FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :