• Ombres et Lumière

     

     

     

    Orlando Bofill

    Pour l'herbier de poésies d'Adamante

     

    J'étais un pêcheur de lumière

    celle qui souffle sur la vie

    la réchauffe, la câline, la dorlote.

    Jour après jour

    une ombre immense a envahi la Terre

    salissant plaines et montagnes

    torrents et rivières

    dérobant même le parfum des fleurs.

    J'erre sur les chemins déserts

    dans le silence de nos bois

    à la recherche

    d'une autre naissance

    d'un autre souffle

    d'un autre éveil 

    prête à cueillir les fruits de cet amour.

    Balaline

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Mars à 07:25

    Bonjour Balaline,

    La terre est bien mal en point. Mais parfois, il y a une lueur d'espoir. je souhaite au pêcheur de lumière un peu de succès dans sa recherche

    Très joli poème

    yes

    2
    Mahina
    Vendredi 3 Mars à 10:02
    Le pêcheur de lumière espère que les hommes réagissent, Et que de la paix naisse la lumière
    3
    Vendredi 3 Mars à 10:29

    Ton poème exprime bien, cette ombre des guerres, de la violence de la pollution qui cache la lumière celle qui fait naître la vie...Ton pêcheur de lumière retrouvera -t'-il un jour des éclats d'étoile et brins de lune et de soleil pour à nouveau éclairer notre univers?

    4
    Vendredi 3 Mars à 11:10

    très belle métaphore à la fois sombre et pleine d'espoir

    Un beau tableau qui fait c'est vrai penser à Miro en plus épuré

    5
    Vendredi 3 Mars à 11:26

    le pêcheur de lumière ne sait que trouver celle qui souffle sur la vie la réchauffe  la câline et la dorlote 

    la découvrir devient de plus en plus difficile

    c'est ce qui rend la quête primordiale

    6
    Vendredi 3 Mars à 12:20

    Merci, Balaline.

    J'aime ce pêcheur de lumière et j'espère qu'il saura la retrouver.

    Bisous et douce journée.

    7
    Vendredi 3 Mars à 16:47

    C'est vrai qu'il est bien sombre ce petit homme-là... quand on sait le pourquoi, merci Balaline cool

    8
    Vendredi 3 Mars à 17:41

    La lumière est en en espérance, petit pêcheur la trouvera au cœur de ses rencontres. Cherche petit pêcheur et surtout ne désespère pas, les fruits de l'amour ne meurt pas...

    9
    Vendredi 3 Mars à 20:44

    J'aime ton pêcheur de lumière, Balaline. Portera t-il l'espérance, la paix? Je veux y croire pour nous tous sur Terre. Je t'envoie de belles bises et te souhaite un très agréable week-end

    10
    Vendredi 3 Mars à 20:49

    L'espoir est amour, il nous donne des rêves que nous cueillons , comme cette lumière que tu savoures et qui te dorlote, te câline, te réchauffe.  Bises

    11
    Vendredi 3 Mars à 21:15
    Très joli poème ! Sacrée mission, oh pêcheur ! Continue ta recherche Sur les montagnes, dans les déserts La Terre est sombre et triste Pêche nous un peu de lumière !
    12
    Mona
    Vendredi 3 Mars à 21:49

    Le pêcheur de lumière

    a le regard chargé d'embruns

    13
    Samedi 4 Mars à 13:48
    Célestine

    J'aime ton pêcheur de lumière...il sait faire danser les étoiles au bout de ses doigts...

     

    ¸¸.•*¨*• ☆

    14
    Samedi 4 Mars à 17:34

    Les yeux rouges de la conscience

    se sont rallumés

    non tout n'est pas perdu

     

    Le soleil est toujours là

    en nous

    laissons le briller à nouveau

     

    15
    Lundi 6 Mars à 14:24

    La lumière n'a pas disparu,  elle est juste voilée, à peine, elle veille, et s'obstine! yes

    16
    adamante
    Vendredi 17 Mars à 15:37

    Je passe bien tardivement pour dire à quel point j'ai aimé ce poème. Amicalement.

    17
    Mahina
    Lundi 15 Mai à 18:49
    Mahina

    en ombre et lumière, j'aurais aimé te partager une aquarelle, un peu ratée...mais tellement dans le thème....

    je te l'envoie par mail...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :