• Silence d'une nuit d'été

    Sur une image proposée pour l'atelier poésies d'Adamante

     

     Dans l'intimité des étoiles

    une carte du ciel comme tapis de jeux

    Marcher

    chaque sens suspendu au silence

    à la dentelle des ombres de la nuit

    figées ou fugitives

    au froissement léger des âmes vagabondes

    veilleuses intemporelles de ce vaste univers

    Marcher 

    à la lueur vacillante de ces chandelles éteintes

    quelques grains de poussière essaimés au hasard

    parcelles d'autres vies

    d'autres langages

    d'autre sagesse

    peut-être !

     

    Balaline 

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 11:11

    C'est une magnifique participation, j'aime !

    Passe une douce journée Balaline. Je t'embrasse fort.

    2
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 11:47

    tapis de jeux pour Petit Prince dans le silence d'une nuit d'été où la sagesse est Reine.

     

    (je n'ai pas vu ton texte dans l'herbier?)

     

    3
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 13:11

    Marcher sous la voûte céleste, quand la nuit semble un autre jour à force d'étoiles... Se sentir toute petite et immense à la fois, grain d'étoile faisant partie d'un grand Tout!

    Merci pour cette splendide rêverie :-)

    4
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 16:40

    Ohhh!!!! C'est vraiment magique ce que tu viens d'écrire, Balaline. La voute céleste est immense et nous sommes si petit... Gros bisous et douce soirée

    5
    Vendredi 24 Novembre 2017 à 23:47
    celestine

    Comme tout cela parle à mon coeur d'amoureuse des étoiles...

    merci Balaline pour ce merveilleux poème.

    ¸¸.•*¨*• ☆

    6
    Samedi 25 Novembre 2017 à 08:47

    Marcher dans l'intimité des étoiles!

    Quelle belle randonnée à travers tes mots

    7
    Samedi 25 Novembre 2017 à 14:18

    La plume du poète et son imagination re-dessinent les contours d' images mystérieuses en nous laissant des étoiles plein les yeux.

    C'est un plaisir de vous lire Balaline.

    Bon week-end.

     

     

    8
    Lundi 27 Novembre 2017 à 07:29
    marine D

    Parcelles qui nous emportent loin, loin de la terre et de ses travers, dans un monde merveilleux, merci pour ce texte Balaline

    Bonne journée

    9
    bizak
    Lundi 27 Novembre 2017 à 12:30

    Comme tu sais dessiner  les étoiles, balaline ! As-tu batifolé dans la nuit étoilée quand le ciel gorgeait de rêves et que tu sillonnais les sentiers lumineux de l'espace sidéral ? Tes mots planent sur mes rêves. Bisous 

    10
    Vendredi 1er Décembre 2017 à 18:51

    Amie des Etoiles , la funambule Balaline s'amuse et tutoie les Anges ....C'est vraiment très joliment dit , écrit ,vécu ...On a envie de t'accompagner dans tes rêveries si vraies , peut être qu'un soir de Lune intense aurons nous le plaisir de faire briller les étoiles et de les faire chanter , pendant que les Anges souriront assis sur un nuage de fortune .....Bon week end Balaline , je t'embrasse

    11
    Mercredi 14 Février à 22:33

    Bonsoir balaline,

    "parcelles d'autres vies, d'autres langages, d'autre sagesse peut-être"... Je suis convaincu que nous ne sommes pas seuls dans l'univers. Mais une part de moi est tout aussi convaincue qu'il ne nous sera pas facilement donné de trouver ces "autres"... 

    Une magnifique poésie, la tienne, est venue marcher sur cette image aussi belle que mystérieuse. Merci.

    Fabrice

    12
    Lundi 26 Février à 11:23

    une magnifique inspiration de voyage interstellaire. Le ciel a toujours fait rêver et les poètes et les savants

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :