• Re-Vie

    Pour la nouvelle fabrique d'écriture

    Thème: Le renouveau

     

    Il avance à pas lents dans l'allée du jardin

    un doux rayon posé sur ses épaules

    ce timide soleil caressant les corolles.

    A pas lents de re-Vie, il le sait,

    l'ombre grise éloignée pour un temps

     il guette le sens profond du renouveau.

    Je regarde émue, la silhouette fragile

    libérée du cauchemar du mal

    tendre ses bras fébriles

    vers l'aubépine en fleurs.

    Tout autour est silence

    comme un recueillement flottant sur cet espace.

    Puis, le vieux banc de pierre

    le temps d'une autre respiration

    d'un partage de mots, de rêves et de lumière

    dans cet après-midi naissant.

     

    " Sais-tu que je ne croyais pas revoir encore le printemps " ?

     

    Balaline

     


    12 commentaires
  • Le cadeau du jour

     

    Clic sur la photo pour l'agrandir

     

    Depuis ce matin je guette ces deux bouvreuils pivoine, pas faciles à photographier.

    Ils viennent chaque année dérober les bourgeons du pêcher.

    Stoïques sous la pluie, ils restent très discrets.

    C'est mon cadeau du jour, un peu flou il est vrai, mais je reste subjuguée devant tant de beauté.

     

    Le cadeau du jour

    A contre-jour, mais quelle sérénité !


    9 commentaires
  •  

     

     

    Orlando Bofill

    Pour l'herbier de poésies d'Adamante

     

    J'étais un pêcheur de lumière

    celle qui souffle sur la vie

    la réchauffe, la câline, la dorlote.

    Jour après jour

    une ombre immense a envahi la Terre

    salissant plaines et montagnes

    torrents et rivières

    dérobant même le parfum des fleurs.

    J'erre sur les chemins déserts

    dans le silence de nos bois

    à la recherche

    d'une autre naissance

    d'un autre souffle

    d'un autre éveil 

    prête à cueillir les fruits de cet amour.

    Balaline

     


    17 commentaires
  • Les Aldudes    Février 2017 

     

    Pas d'oiseau bleu ici

    juste le bruit du vent qui glisse sur leurs ailes

    dans le bleu du silence

    où planent les vautours.

    Et lui, le solitaire

    en attente d'amour

    lentement réchauffé par l'étreinte du soleil 

    reçoit le premier souffle du printemps.

     

     


    12 commentaires
  •  

    J'attendais la neige avec impatience mais c'est la grippe qui m'a rattrapée et depuis plus d'une semaine ce n'est vraiment pas la joie !

    Veuillez m'excuser si je ne vous rends pas visite pendant quelque temps mais surtout prenez bien soin de vous.

    Balaline


    14 commentaires